Souligné, vous n'y songez pas

underlining Absolutely not

Dans un document imprimé, ne soulignez pas. Jamais. C'est moche et cela rend le texte plus difficile à lire. Voyez par vous-même —

Le soulignement est une mauvaise habitude de la machine à écrire. Les machines à écrire ne pouvant pas mettre un texte en gras ou en italique. La seule façon de faire ressortir le texte était donc de reculer le chariot et de taper des underscore sous le texte. Il s'agissait de pallier les lacunes de la technologie des machines à écrire.

Le soulignement est une mauvaise habitude de la machine à écrire. Les machines à écrire ne pouvant pas mettre un texte en gras ou en italique. La seule façon de faire ressortir le texte était donc de reculer le chariot et de taper des underscore sous le texte. Il s'agissait de pallier les lacunes de la technologie des machines à écrire.

Ni votre traitement de texte ni votre navigateur web ne souffrent de ces lacunes. Si vous ressentez le besoin de souligner, utilisez plutôt des caractères gras ou italiques. Dans des situations particulières, comme les titres, vous pouvez également envisager d'utiliser les majuscules, les petites capitales ou de modifier la taille des caractères.

Vous n'êtes pas convaincu ? Je vous invite à trouver un livre, un journal ou un magazine qui souligne le texte. A part les tabloïds des supermarchés - c'était le look que vous recherchiez ? - vous n'en trouverez pas.

au passage

  • Une autre raison pour laquelle le soulignement semble pire que le gras ou l'italique : le soulignement est appliqué mécaniquement par le traitement de texte. Les styles gras et italique sont spécialement conçus pour correspondre au style régulier de la police.
  • La fonction "Suivi des modifications" de votre traitement de texte soulignera le texte ajouté au document. C'est très bien. En fait, c'est une raison supplémentaire de ne pas utiliser le soulignement pour mettre l'accent - ainsi, les lecteurs ne confondent pas un texte marqué comme une révision avec un texte qui se trouve être souligné.
  • Sur le web, les hyperliens ont traditionnellement été soulignés. Mais le courrier électronique a perdu son trait d'union, et l'internet a perdu sa majuscule. En accord avec ces signes de maturité, je pense qu'il est temps d'aller au-delà des hyperliens soulignés également.

"Oh allez ! Tout le monde souligne les liens" ! Certains qui ne le font pas : le New York Times, le New York magazine, le Washington Post, Bloomberg, Google, Amazon, Apple, GitHub et Wikipédia. Même eBay, le parangon de la conception de sites web des années 90, a cédé. Les liens soulignés sont-ils morts ? Peut-être pas tout à fait. Mourir ? C'est certain.

Aparté

Je vous partage ce texte car je trouve qu'il représente bien ma pensée depuis 25 ans concernant l'usage du souligné sur Internet et dans les documents papiers.

Vincent Valentin me l'ayant partagé, j'ai souhaité en faire une traduction pour y renvoyer certains utilisateurs adorateurs du souligné, je l'en remercie.

Source originelle : underlining Absolutely not

Commentaires